Le réseau national immobilier 100% Expert
26 mai

L’élection du candidat d’En Marche profite au marché immobilier en Isère !

g

Bonne nouvelle, les taux ne s’emballent pas au lendemain de l’élection d’Emmanuel Macron et l’immobilier en Isère devrait donc encore profiter des bonnes conditions d’accès au crédit. En effet, le taux de l’OAT 10 ans reste stable à un niveau bas, ce qui laisse supposer qu’il n’y aura pas de tensions sur les taux de crédit dans les prochaines semaines liées à une hausse des taux d’emprunt d’Etat…
Néanmoins, tous les regards se tournent vers les élections législatives, les 11 et 18 juin : « Dans les prochaines semaines, l’évolution des taux d’emprunt d’État pourraient dépendre du résultat des élections législatives et de la possibilité pour Emmanuel Macron d’obtenir une majorité, afin de rassurer les investisseurs et agences de notation sur sa capacité à mener des réformes économiques », explique Jérôme Robin, président de Vousfinancer.com, réseau de courtiers en crédits.

Vous hésitez à vous lancer dans un projet immobilier en Isère. Sachez que les taux sont encore pour l’instant très attractifs. Certes, ils remontent (depuis décembre 2016, ils ont repris 24 points de base), mais de façon raisonnable. Selon la dernière analyse de l’Observatoire Crédit Logement / CSA, en avril 2017, les taux des crédits du secteur concurrentiel se sont établis à 1,55%, en moyenne contre 1,51% en mars 2017. Le plus fort de la hausse a été constaté en février, alors que depuis mars les augmentations restent de faible ampleur. En avril, les taux sont ainsi revenus à leur niveau de juillet 2016 lorsque beaucoup soulignaient que les conditions de crédit étaient exceptionnelles.

Bien que modérée, cette remontée s’inscrit dans un paysage dominé par la hausse rapide des prix de l’immobilier : aussi, la demande commence à présenter des signes de faiblesse. Pourtant et suivant le décalage habituel, le repli des taux des obligations qui s’est accéléré en avril pourrait permettre un allègement des taux des crédits d’ici la fin du printemps.

C.V. / Bazikpress © Olivier DIRSON

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée