Le réseau national immobilier 100% Expert
29 jan

Votre agence immobilière de L’Isle-d’Abeau fait le point sur le contexte immobilier !

AdobeStock_65072121

2017 a été une année historique en volume de ventes immobilières pour atteindre un chiffre de 986 000 ventes. Vous souhaitez vendre un bien immobilier à L’Isle-d’Abeau, qu’en sera-t-il en 2018 ? Si le nombre de nouveaux crédits reste élevé, la décélération du marché est là ! Depuis plusieurs mois, la demande ralentit. Et pour cause, malgré des taux demeurés bas, sous l’effet de la hausse des prix, le pouvoir d’achat des ménages dans les grandes métropoles s’est contracté. De l’autre côté, les différentes annonces du gouvernement, sur le PTZ, les APL Accession…, ont renvoyé un message négatif aux emprunteurs, moins enclins à lancer leurs projets immobiliers, par peur de l’avenir. Vous avez un bien à vendre à L’Isle-d’Abeau ? Rassurez-vous, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Cela fait des mois que nous entendons parler partout de la fin des taux bas or, à la lecture des chiffres, la situation est nettement différente : les taux constatés se situent donc aujourd’hui à des niveaux plus bas que début décembre et même à quelques infimes centimes des records d’octobre 2016! La situation est encore plus favorable en cette rentrée pour les excellents dossiers qui perdent entre 0,15 % et 0,20 % en moyenne sur les taux affichés dans les barèmes hors décote. Dans les semaines qui viennent, les taux seront globalement stables, donc toujours à des niveaux très bas et largement sous la barre des 2 %, quelle que soit la durée.

De votre côté, il est important de bien fixer un prix, car le juste prix permet deux choses : vendre vite, mais surtout bien vendre. Tout le monde sait qu’un logement qui tarde à se vendre finit par être cédé au rabais. Après plusieurs mois sur le marché, s’il intéresse finalement un acheteur, il se vendra après négociation. Et là, certains acheteurs négocient âprement, jusqu’à 20% du prix de vente !

Pour éviter cela, faites appel à une agence immobilière qui vous aidera à fixer le bon prix, celui qui attirera un maximum d’acheteurs. Vous profiterez ainsi de l’effet nouveauté. Les 1res semaines qui suivent la mise en ligne du bien sont en effet la meilleure période pour bien vendre. Les acheteurs conscients de la fraîcheur du bien ne négocient pas.

C.V. / Bazikpress  © jackfrog

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée