Le réseau national immobilier 100% Expert
15 Avr

Tranquillisez-vous avec la gestion locative de votre bien immobilier à Bourgoin-Jallieu !

Vous avez acheté un bien à mettre en location ? Se passer d’une agence immobilière qui fait de la gestion locative à Bourgoin-Jallieu permet certes de faire des économies, mais est-ce vraiment une bonne idée ? Saurez-vous faire face aux nombreuses tâches et coûts imprévisibles qui incombent au propriétaire durant toute la durée de la location ?

La gestion autonome d’un investissement locatif n’est pas chose facile… Et les propriétaires, au début, ne s’en rendent pas forcément compte. Une fois le locataire trouvé, ils pensent que ça y est, ils sont tranquilles ! Non, c’est souvent, le début des ennuis. Il peut y avoir de nombreux problèmes que vous ne saurez pas résoudre. Et il y a les coûts de réparation et de remplacement de certains équipements. Or, d’après l’article 7 de la loi du 6 juillet 1989, en tant que propriétaire d’un logement en location, vous êtes tenu de vous soumettre à certaines tâches afin d’assurer la bonne tenue de son bien et la satisfaction de son locataire.

Alors, savez-vous à quels types d’incidents et à quels coûts vous aurez à faire face ? Faisons le point avec une étude réalisée par des professionnels et basée sur 1000 logements (construits entre 1850 et 1950 et dont 60% se situent en région parisienne et 40% en province).

Combien de temps de traitement pour ces tâches ?
Si une question d’ordre administratif se résout en moyenne avec 2 échanges (1 échange = 1 aller-retour), il faut 5 à 6 échanges en moyenne pour régler un incident technique. Selon le caractère de l’incident, cette partie peut être tout particulièrement s’étendre dans le temps notamment parce qu’elle repose sur des facteurs intermédiaires (réactivité des artisans et des assurances, etc.).

On constate que les travaux de plomberie/chauffage sont les plus fréquents puisqu’ils interviennent chaque année. L’électroménager et l’ameublement arrivent en seconde position (tous les deux ans), puis suit ensuite le dégât des eaux (tous les deux ans et demi). Les travaux d’électricité, serrurerie et huisserie sont à envisager tous les 3 ans environ. L’incident qui se fait le plus rare est celui lié à l’humidité, l’aération ou la VMC.

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée