Le réseau national immobilier 100% Expert
4 Août

Une location immobilière à L’Isle-d’Abeau intéressera sûrement un Français qui souhaite changer de vie !

Vous cherchez à vous lancer dans la location immobilière à L’Isle-d’Abeau ? Après un an de pandémie, le marché immobilier ne montre pas de signe de faiblesse au premier trimestre. Au contraire : de nouvelles envies ont fait naître de nouveaux projets. Résidences principales, résidences secondaires, investissements… Les Français continuent d’entamer des projets immobiliers. Les inquiétudes liées au financement et à la situation économique existent, notamment pour les vendeurs, mais elles n’enrayent pas cette nouvelle dynamique du marché, toujours « drivée » par une forte demande.

Autre bonne nouvelle : la crise sanitaire a démontré pour bien des familles les limites de l’habitat dans les grandes villes. Les Français souhaitent désormais un logement plus grand avec un extérieur, un coût de la vie plus faible dans un cadre proche de la nature tout en bénéficiant des avantages d’une ville. Avec une attractivité retrouvée, les villes moyennes devraient attirer une bonne partie de ces investissements locatifs. Et on pourrait presque parler de renversement des rôles : de plus en plus, les points névralgiques comme Paris deviennent des “villes de transit”, où l’on recherche plus volontiers un pied à terre qu’une résidence principale.

« Le télétravail ou le changement de vie de nombreux Français suite à la crise sanitaire les conduit à aller habiter dans un cadre plus proche de la nature tout en bénéficiant des avantages de la ville. Les villes moyennes retrouvent donc une attractivité surtout auprès des jeunes. Les prix immobiliers abordables dans ces villes en font de très bons investissements immobiliers, analyse Jonas Wiesel, fondateur de RealAdvisor, moteur de recherche immobilier qui affiche plus de 1,7 million d’annonces immobilières (vente et location). Les rentabilités locatives y sont également intéressantes. Alors que l’on tourne autour de 2%, 3% au maximum, dans les grandes villes françaises, la rentabilité locative se situe au minimum autour des 5% dans les villes moyennes. »

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée